Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

les Mirages - Serge Lifar - 1944

Dans le palais de la Lune, la reine de la nuit encore ensommeillée quitte son lit de nuages, portée par les Dioscures – Une jeune-homme s’introduit furtivement dans la place laissée libre suivi de son Ombre, qui lui conseille de fuir ces lieux trompeurs. Mais il découvre la clé des songes et avec ivresse ouvre toutes les portes, libérant Filles de la nuit, Rêves, Mirages et Chimères qui s’évaporent aussitôt. Un marchand oriental lui vend un coffre mystérieux. Le jeune-homme l’ouvre et son Ombre implacable en surgit, le doigt pointé vers le ciel. Il la repousse, captivé par la Femme, une merveilleuse créature qui s’avance et s’abandonne à lui avant d’être arrachée de ses bras par les Anges de la Mort. Le jour se lève, le palais disparaît et le jeune-homme se retrouve dans un paysage désertique, seul avec son ombre.
 
S’il ne devait rester que 2 ouvrages de Serge Lifar, l’un abstrait, l’autre narratif, ce seraient Suite en Blanc et Mirages. Ce dernier reflète le goût d’une époque dans ce qu’elle a connu de plus luxueux et de plus novateur.



29/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser