Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Jerome Robbins - danse moderne -

Jerome Robbins (de son vrai nom Jerome Rabinowitz) est un danseur, chorégraphe et réalisateur américain né le 11 octobre 1918 à New York et décédé le 29 juillet 1998 à New York
Issu d'une famille de juifs russes émigrés, il reçoit une formation très complète : études universitaires de chimie, danse classique et moderne, cours de théâtre (notamment avec Elia Kazan), de piano et de violon. Dès 1939, il se produit dans des comédies musicales chorégraphiées par George Balanchine et compose ses premières œuvres. Il entre en 1940 au Ballet Theatre de New York comme soliste et, en 1944, il compose son premier ballet, Fancy Free, qui lui vaut un énorme succès et lui ouvre les portes de Broadway et du cinéma. En 1948, il rejoint Balanchine au New York City Ballet et en devient le directeur adjoint jusqu'en 1958.

 la mort de Balanchine, en 1983, deux chorégraphes se partagnet la direction du NY City Ballet : Kirstein et Jerome Robbins, se complétant étonnamment mais le rôle de Robbins était bien différent celui qu'il avait joué durant de nombreuses années auprès de Mister B. Ainsi de 1949 à 1959, puis de 1969 à la mort de Balanchine, Robbins fut l'enfant terrible qui créait chaque saison son poids de chefs-d'oeuvre. Ses créations imprévisibles, ses sautes d'humeur, c'était le tribut payé au génie du créateur. Balanchine assumait : il voulait Robbins à ses côtés. La raison ? "souvent je reste dans les coulisses ou je vais m'asseoir au balcon pour admirer les ballets de Jerome, assister simplement à une répétition. Il m'apprend beaucoup. Il invente comme on n'a jamais inventé encore en danse..."
Robbins avait commencé la chorégraphie par un coup de maître "Fancy Free" sur une musique de Bernstein où on voit trois marins en goguette, mêlant technique académique et comédie musicale.
Après cet essai et après avoir rejoint le NY City Ballet, Robbins se met à créer une kyrielle de chefs-d'oeuvre tels que : "Age of Anxiety - Bernstein 1950", le fameux ballet "The Cage - StravinskI 1951" (j'ai mis un I), "Afternoon of a Faun - Debussy 1953",...
Parallèlement Robbins travaille pour Broadway où ses chorégraphies remportent d'immense succès "The King and I - 1951", "Peter Pan 1955", "West Side Story 1957", "Gipsy 1959", "Fiddler on the Roof 1964", "Funny Girl 1964".
Tel Janus, il a deux visages car certaines de ses chorégraphies comme "Dances at the Gathering" sur les musiques de Chopin sont de facture toute classique et d'autres comme "Interplay" de Gould ou "N.Y. Export" intègrent des mouvements de jazz.

Interplay - 1945



14/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser