Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Danser pour la divinité

Dans les temps anciens la danse était donc considérée non seulement comme une puissance évocatrice mais aussi comme un élément de culture, une discipline de groupe où plusieurs individualités étaient obligées de se plier à un rythme général. Afin de ne pas s'attirer les malédictions des puissances secrètes par une mauvaise interprétation de ces rythmes et des gestes rituels, les prêtres, chamans inventèrent un code de la danse et élaborèrent des lois que nul ne devait enfreindre puis les Hindous passés maîtres dans l'art de l'analyse,poussèrent cette codification à l'extrème et mirent en "équations" les conditions dans lesquelles la danse devait être exécutée, ainsi que les qualités que devait posséder le danseur - ainsi naquirent la codification des positions des mains : les mudras, puis celles du corps, les émotions (bhavas), les rythmes (talas) jusqu'aux moindres détails du costume, du maquillage et de la danse proprement dite. Le danseur ne devenait plus qu'un instrument dans la main des Dieux....



08/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser