Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

béjart : Le Voyage nocturne - 1997

Dans le cadre du spectacle Jérusalem, cité de la Paix
Musique originale : Kudsi Ergüner
Inspiré du premier verset de la sourate XVII "al-Isrâ" du Coran, où il est dit notamment "Gloire à Celui qui a transporté pendant la nuit son Serviteur du Temple sacré de la Mecque au Temple Eloigné de Jérusalem et dont nous avons béni l'enceinte...", le Voyage nocturne apparaît comme une ascension au cours de laquelle, une nuit, Mahomet fut conduit par l'Ange Gabriel de la "Mosquée Sacrée", située à la Mecque, à la "Mosquée très éloignée", localisée à Jérusalem, et de là jusqu'au septième Ciel où le Fondateur de l'Islam fut admis à la contemplation extatique de l'Essence divine.
Dès les premiers siècles de l'Hégire, ce récit donna lieu à des contes populaires arabes, puis à des développements théologiques, mystiques ou littéraires qui, peu à peu, s'intégrèrent aux croyances eschatologiques musulmanes.
Composé par le poète Mîr Haydar, calligraphié par Mâlik Bakhshî de Hérât, rédigé en turc oriental et consigné en écriture ouigoure, ce manuscrit est orné de soixante et une enluminures. Ces peintures font défiler sous nos yeux, tour à tour émerveillés ou angoissés, les étapes qui jalonnèrent le fabuleux voyage de Mahomet, tout d'abord à travers des régions célestes tissées d'or ou d'azur et peuplées d'anges aux ailes multicolores, puis dans le monde infernal des ténèbres hanté par des démons torturant les réprouvés.
Ce chef-d'œuvre, réalisé au XVe siècle dans les ateliers d'enluminures de Hérât, au Khorassan, fut acheté le jeudi 14 janvier 1673, à Constantinople, par le célèbre traducteur des Mille et une Nuits, Antoine Galland (1646-1715).
d'après Mirâj Nâmeh, Le Voyage miraculeux du prophète, présentation du manuscrit par Marie-Rose Séguy, Bibliothèque Nationale 

 


05/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser