Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Béjart- Jorge Donn, l'étoile-phare de ses ballets

Le 30 novembre 92  décèdait Jorge Donn des suites du Sida - Né le 28 février 1947 à Buenos-Aires, Jorge Donn prenait très jeune le chemin de l'école de danse. A 16 ans, à la faveur d'une tournée de la compagnie Teatro Colon, il découvre avec émerveillement le Ballet du XXe siècle et le travail surprenant de Béjart. C'est le coup de coeur - L'adolescent comprend qu'il n'aura qu'un maître, qu'un modèle, ce Français installé en Belgique -Un peu plus tard, il prend un aller simple pour Bruxelles et met devant le fait accompli le chorégraphe qui l'enrôle dans le ballet. Dès cet instant, la carrière du jeune homme va connaître une ascension fulgurante : il devient l'étoile fétiche de la compagnie qui comporte pourtant ses propres danseurs. En 1964, il sert la "IXe symphonie" ; deux ans plus tard, il est le héros inoubliable de "Romeo et Juliette" que Béjart compose sur la partition de Berlioz ; en 1967, il est de la "Messe pour le temps présent" - Ce garçon radieux, doux, secret, est capable de toutes les métamorphoses, un jour cygne, une autre "clown de dieu" à l'image de Nijinski, puis Krishna dans "Bakthi" ou alors danseur de tango dans "Notre Faust" - Il fait partie, bien sur, des danseurs du "Sacre du Printemps" et du" Boléro" et rivalise avec Michaël Denard dans "L'oiseau de Feu". En 1976, il fait une courte escapade au New York City Ballet où il retrouve Suzanne Farrell. On le remarque dans les "4 tempéraments" ou "Bugaku" de Balanchine et il crée "Valses Viennoises".
En 1980, Béjart lui confie la direction du Ballet du XXe siècle - En 1988, il se lance dans une périlleuse aventure, la création d'une troupe à Vichy.  Mais c'est un échec, comme si la carrière de Jorge Donn ne pouvait qu'être liée avec celle de Béjart.

Partenaire de Maïa Plissetskaia dans "Léda", l'artiste argentin est aussi interprète du "danseur" pour la télévision belge et joue dans le grand film "les uns et les autres" de Claude Lelouch-

Ceux qui l'ont admiré et applaudi garderont en méméoire l'image rayonnante de cet artiste sans égal.



05/10/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser