Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

rythmes et sholoukattus

Les sholoukattus sont en fait les rythmes des poèmes en sanscrit  - le poème a été oublié seul la rythmique  en est restée. Le sanscrit étant une langue où l'accentuation des longues et des brèves joue un rôle capital, nous pouvons imaginer la signification réelle des phrases oubliées, les danseuses parlant le Tamil.
Il y a plusieurs catégories de rythmes, il faut les apprendre par coeur pour pouvoir se souvenir des pas et battements de pieds. Les rythmes de la danse, ou talas, sont très souvent accompagnés de chant. A certains moments de la danse, le chant est interrompu et les sholoukattus sont récités. Le chant recommence aussitôt après, comme dans le poème suivant.  Donc, chaque sholoukattu représente un battement de pied et de main, ce sont les fameux "di ti tai, tâm di di tai, tâm di ti dai, tat tâ dou..." chantés et qui marquent la danse. La danseuse connait ces rythmes et le "di ti tai" provoque automatiquement la réaction de la danse correspondante.
Je me souviens de ma première année d'apprentissage où je notais les syllabes des adavus appris pendant le cours et je me les chantais pour pouvoir reproduire les mouvements....



08/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser