Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Béjart : de Mudra à Rudra

En 1992, Béjart se sépare de la compagnie Béjart Ballet - il avait déjà dissous le ballet du XXe siècle et cette fois, il s'installe à Lausanne avec une école/atelier plus restreinte Rudra, qui ressemble à celle de Bruxelles, Mudra, une école où il veut que les élèves reçoivent un enseignement non seulement en danse, mais en chant, théâtre, expression  - Béjart voulait inclure de nouvelles formes de techniques contemporaines puisque la danse et le théâtre sont en perpetuelle évolution.
Il avait vu au Japon, les écoles d'arts martiaux et souhaitait s'en inspirer pour donner une discipline non pas imposée, mais volontaire.
Béjart se disait aussi lassé des grands spectacles avec 60 danseurs, ce n'était en cette année 92 plus son choix, plus sa voie, il voulait quelque chose de plus intimiste.
"Rudra est aussi un mode de vie intellectuel et moral, une façon d'exister par rapport au monde moderne où le danseur prend une place dans l'univers"
Une façon encore de Béjart de remettre les pendules à zéro et de repartir.. ce philosophe ne cessera de nous surprendre.
Ici, un élève de l'école Rudra en tenue de Kendo



05/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser