Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Béjart - 2

Je ne pouvais pas parler de Maïa Plissetskaia sans parler de Béjart, qui a été un de ses chorégraphes favoris et qui a créé pour elle de si beaux ballets - Parler de Béjart c'est un sujet si vaste qu'on aurait besoin d'un blog entier ... mais d'abord cette très belle photo de lui  que j'aime beaucoup  : ce regard magnétique et la pose très zen !! (en 1976, dans le ballet "notre Faust).


De par sa diversité, de par sa complexité, l'œuvre de Maurice Béjart compte parmi les plus singulières. Le chorégraphe ne suit pas une ligne unique. Il récuse même l'idée de "style". Toujours, il adapte la manière à la matière. En d'autres termes, les moyens artistiques mis en œuvre sont fonction du projet en création. Une musique unique, Boléro, ou des musiques multiples, La Route de la soie; la danse seule, Le Mandarin merveilleux, ou l'apport d'un texte Enfant-roi; une histoire Le Manteau, un thème, Mutationx, ou l'abstraction, Mouvement, rythme, étude. Par sa façon de "dire je" dans ses ballets Casse-noisette, de traduire les préoccupations et interrogations de ses contemporains, voire d'en avoir la prescience, Maurice Béjart touche le grand public de la danse.



05/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser