Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Balanchine : le fils prodigue

En 1929, Balanchine crée après Apollon Musagète, un autre ballet de style "néo-classique" Le Fils Prodigue.

Il annonce dans ce ballet par ses audaces et son invention le ballet narratif des futures créations contemporaines.  Il fait d'un simple accessoire une barrière de jardin, une table de banquet, une colonne de navire avec sirène en figure de proue.

Le thème reprend bien sûr la parbole biblique : Un jeune garçon épris de liberté réclame à son père sa part d'héritage et part à l'aventure.  Sur sa route, il se fait naïvement dépouiller de ses biens par deux serviteurs et deux gnomes chauves, complices d'une splendide sirène qui  séduit sans mal le jeune homme pour lui voler jusqu'à son dernier bijou.
Humilé, en guenilles, repentant et affamé,  le fils prodigue se traîne appuyé sur son bâton jusqu'à la maison de son père qui accueille avec tendresse son fils enfin retrouvé -



20/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser