Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Antony Tudor - 1908 - 1987

De son vrai nom William John Cook, Antony Tudor est né et a grandi à Londres. De famille modeste, ses parents ont veillé à lui donner une solide culture musicale et artistique : sa mère lui enseignait le piano, son père l'emmenait au théâtre…

 

Ce n'est qu'à l'âge de dix-neuf ans qu'il découvre la danse, après avoir vu Anna Pavlova sur scène.

Il décide donc de prendre des cours auprès de Marie Rambert, une ancienne danseuse des Ballets Russes, et devient son assistant au sein de la compagnie qu'elle a fondée, le Ballet Club (futur Rambert Ballet).

C'est au sein de cette compagnie qu'il crée ses premières chorégraphies, dont Cross-Garter's (1931) et deux de ses chefs-d'œuvre, Jardin aux Lilas (1936) et Dark Elegies (1937).

 

Jusqu'en 1935, il est également danseur au Sadler's Wells Ballet.

Par ailleurs, il travaille aussi pour la comédie musicale ; il règle ainsi les parties chorégraphiées de la pièce The Happy Hypocrite (1936), où brille la toute jeune Vivien Leigh.

 

En 1938, avec l'aide d'Agnès de Mille, il fonde sa propre compagnie, le London Ballet, où il crée des œuvres plus légères.

 

Invité à New York par le tout nouveau Ballet Theatre (futur ABT) en 1939, il y remonte plusieurs de ses chorégraphies et en crée également de nouvelles, telles Pillar of Fire, qui assurent sa renommée aux États-Unis.

 

En 1950, il est nommé à la tête de l'École de Danse du Metropolitan Opera et donne également des cours à la Juilliard School. Il continue cependant à créer de nouveaux ballets pour plusieurs compagnies : le NYCB, le Royal Ballet, l'ABT, l'Australian Ballet, le Royal Swedish Ballet…

 

En 1974, il est associé à la direction artistique de l'ABT et occupera ce poste jusqu'à sa mort. 

 

    The Planets en 1934



02/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser