Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

l'oiseau de feu - 1910 -

Sur une musique de Stravinsky et une chorégraphie de Michel Fokine -  Créé en 1910 avec ces superbes costumes des ballets russes que j'affectionne particulièrement - la musique d'Igor Straivnski était tout à fait nouvelle à cette époque et le ballet le fut aussi nouveau, de par ses rythmes et sa chorégraphie, d'avant-garde en quelque sorte pour l'époque.
Le livret de l'Oiseau de Feu s'inspirait de plusieurs vieux contes ruses - ils parlaient de Katcheï, l'immortel, ce méchant magicien qui retenait prisonnières de jolies princesses, et dont tout le pouvoir était contenu dans un oeuf magique. Entré par mégarde dans le jardin de Katcheï, le prince Ivan y découvre les pommes d'or et un sublime oiseau au plumage rouge qu'il capture. La plume écarlate qu'il gagne en le relachant lui servira pour se libérer lorsque Katcheï, l'ayant surpris, voudra l'emprisonner. Tombé amoureux de l'une des princesses entrevues, Ivan reviendra au jardin, vaincra le magicien grâce à la plume magique et à l'oiseau de feu, libérera les prisonnières et détruira l'oeuf qui contient l'âme du géant - Katcheï meurt - ses esclaves sont délivrées et Ivan, le tsarévitch épouse la princesse.
En 1902, Rimski-Korsakov avait écrit un grand opéra s'inspirant du même conte, mais l'ouvrage fut interdit par les tsar qui y vit, avec l'allusion à peine voilée à l'absolutisme du pouvoir, une illustration trop claire des procédés à employer pour y mettre fin, à une époque où la contestation commençait à s'exprimer de plus en plus ouvertement dans les milieux révolutionnaires.
Dans son admirable version contemporaine, Maurice Béjart n'a pas hésité à oublier la légende pour lui substituer une action racontant de manières abstraite une révolution en milieu ouvrier, tout à fait l'héritage des mouvements de 1968 - 

Costume de Tamara Karsavina - 1910

et reconstitution récente -




27/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser