Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Kenneth Mac Millan (1929 – 1992)

Kenneth Mac Millan naît en 1929 en Ecosse, et prend ses premières leçons de danse avec Phylliis Adams. Il entre ensuite à l'Ecole de danse du Sadler's Wells ballet qui est aujourd'hui celle du Royal Ballet.. En 1946, il intègre la troupe du Sadler's Wells Theatre Ballet que vient de fonder Ninette de Valois pour être la seconde troupe de l'Opéra de Londres, la première troupe résidant à Covent Garden.

Cette troupe est ouverte aux nouvelles œuvres et Kenneth MacMillan fait ses débuts de chorégraphe en 1953 avec Somnambulism

Il continue parallèlement sa continue de danseur et de chorégraphe. Il a une prédilection pour les sujets historiques et dramatiques

En 1956, il révèle Lynn Seymour dans The Burrow, inspiré du journal d'Anne Frank. En 1965, il chorégraphie son Roméo et Juliette pour Margot Fonteyn et Rudolf Noureev. Cette version fait office de «classique » pour de nombreuses compagnies.

Il est invité par John Cranko, ancien danseur du Sadler's Well Theatre Ballet au ballet de Stuttgart où il crée le Chant de la terre, et Las Hermanas d'après la Maison de Bernarda Alba. Il y créera aussi sa version de Mademoiselle Julie en 1970.

De1966 à 1969, Kenneth MacMillan est invité à diriger le Ballet de l'Opéra de Berlin (Ouest). Il y crée de nouvelles versions du Lac des cygnes, de la Belle au bois dormant et crée Concerto de Chostakovitch. 

Il revient à Londres en 1970, où il succède à Sir Frederick Ashton et crée ses œuvres les plus connues comme Mayerling, Manon, Isadora…. En 1978, il veut se consacrer à la chorégraphie et abandonne la direction du Royal Ballet tout en y restant le « chorégraphe principal ». 

De 1984 à 1989, il est associé à la direction artistique de l'American Ballet Theater, jusqu'au  départ de Mikhail Baryshnikov. Il devient ensuite directeur artistique du Houston Ballet. 

En 1989, le Royal Ballet de Londres  célèbre le soixantième anniversaire de Sir Kenneth MacMillan. A cette occasion, le chorégraphe crée Le Prince des pagodes. 

En 1992, il crée son dernier ballet, Judas tree, une histoire de viol,  pour lequel il reçoit  le Prix Laurence Olivier.

                                                                                                                                                    

Il meurt le 29 octobre 1992 d'une crise cardiaque pendant une représentation de Mayerling. Il travaillait à une nouvelle production de Carousel. 

 

Le style de Kenneth MacMillan se remarque surtout par des pas de deux passionnés aux portés audacieux.

ici, Kenneth Mac Millan et Lynn Seymour

et somnambulism 1953

 



02/06/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser