Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Istar - académisme

Ce ballet est surprenant de modernité alors qu'il a été créé en 1912 - il a été repris par Serge Lifar en 1941 pour Yvette Chauviré qui, à son tour, a transmis son "savoir" à Isabelle Guérin-
Le thème du ballet : Le récit s'inspire du VIe cantique du poète assyrien Izdubar.
Fille de Sin, la déesse Istar(un peu l'égale de l'Aphrodite des Grecs) descend aux enfers délivrer son jeune amant, le Fils de la Vie. Pour franchir les portes des 7 murailles du royaume d'Erishkigal gardées par des prêtres babyloniens, Istar doit se défaire de tous ses bijoux. Le premier gardien lui ôte sa tiare, le second gardien ses pendants d'oreille, le troisième ses colliers et le quatrième sa broche, le cinquième sa ceinture, le sixième s'empare de ses bracelets, le septième enfin lui retire le voile qui la couvre. Ainsi dépouillée, la déesse est conduite vers son bien-aimé qui l'étreint avec reconnaissance.
Dans cette chorégraphie d'une quinzaine de minutes, l'héroïne exprime ses divers sentiments en une succession de danses et poses sculpturales qui évoquent les bas-reliefs assyriens. Le ballet reflète le goût néo-classique de Serge Lifar, très attiré par la statuaire grecque et les héros de l'antiquité.

Yvette Chauviré en 1941 -

 

et la version avec Isabelle Guérin -

 



31/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser