Danses, dansons dansez !

Danses, dansons dansez !

Sankai Juku - Kagemi

Kagemi - au-delà des métaphores du miroir - 2000

I - le vent dans les profondeurs de l'eau
II-  Manebi - 2 miroirs
III - échos de brouillard et retour du brouillard
IV - dans la lumière près de la rivière
V - dialogue infini
VI - Vide-Plein
VII - agitation et sédimentation.

KAGEMI, le nouveau chef-d’œuvre envoûtant du metteur en scène, chorégraphe et concepteur Ushio Amagatsu, illustre le désir de tirer sens et beauté de notre présence sur terre. Sept danseurs au crâne rasé, maquillés de blanc cassé, créent sept tableaux faits d’eau et de sable, de cendre et de sang, de vie et de mort. Défiant le mouvement et l’immobilité, ces abstractions d’humanité sont animées de forces mystérieuses qui les propulsent dans un monde onirique. Ici, chaque mouvement est une œuvre d’art.

"Le point de départ de Kagemi, explique Amagatsu date d'il y a 27 ou 28 ans, lors d'un évènement organisé par le maître de la plus ancienne école d'art floral. Invité à m'y rendre, j'ai été stupéfait par le décor environnant : le plafond était tapissé de feuilles de lotus vivantes, les tiges dirigées ver le bas ce qui donnait l'impression d'être au fond de l'eau et de regarder les feuilles de lotus flotter  à la surface au-dessus de nos têtes. L'émotion que j'ai ressentie à ce moment ne m'a jamais quitté, j'y ai pensé pendant de longues années. Pour moi, cette vision était celle d'un miroir dans lequel je pouvais me regarder horizontalement. Et dans un tel miroir, chacun peut se voir différemment de ce qu'il est, se raconter des histoires ou bien des poèmes sur lui ou sur l'univers. C'est cette vision que j'ai voulu recréer dans Kagemi" -



13/11/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser